Le plus gros problème du web, c’est le mouvement incessent. Avec plus de 600 mises à jours d’algorythme par an (+2 par jours !), un site en lui seul ne suffit plus, c’est une stratégie globale qu’il faut adopter, qui passe par une connaissance de l’histoire

2011 – Panda

Le premier du Zoo de Google, Panda a été mit en place dans le but de dévaluer les sites proposant un contenu de faible qualité, ne disposant pas d’un contenu textuel suffisant ou faisant du duplicate content

2012 – Pingouin

La fin du référencement tel qu’il existait jusqu’à la. Des liens bourrés de mots clés venant de tout type de sites avec liens retour depuis une page sur-optimisé suffisaient à ce positionner.
A présent, le mot d’ordre est QUALITÉ :
10 liens venants de sites de qualitées touchant le domaine de votre société auront plus de poids que 1 000 liens venant de sites généralistes

2013 – Humminbird

Il s’agit ici d’une véritable petite révolution du moteur de recherche de Google.
Ce nouvel algorithme a pour objectif de rendre les résultats de recherche plus humains en s’axant plus sur la sémantique et moins sur les mots-clés.

2014 – Pigeon

Le classement des résultats locaux prends désormais plus en compte les critères de classement de l’algorithme de recherche principal (entraînant notamment une meilleure visibilité des domaines avec de l’autorité).

Google News

Google met en avant, dans les premiers résultats de recherche, une onebox “In the news” et l’ouvre à des sites d’actualités non répertoriés dans Google News.

2015 – Mobile-friendly search results

La compatibilité mobile devient un critère de classement à l’algorithme de Google.
Cette mise à jour aura un impact significatif dans les pages de résultats de recherche en accordant plus de visibilité aux domaines proposant des contenus adaptés aux appareils mobiles.

Rank Brain

Un changement majeur au niveau de l’algorithme de Google.
L’intelligence artificielle est désormais le troisième facteur le plus important.
Cette mise à jour permet à Google de mieux comprendre les relations entre les mots et notamment sur les nouvelles requêtes encore jamais tapées.

2016 – Un moteur de recherche tout en Deep learning

L’intelligence artificielle est déjà utilisée avec RankBrain pour comprendre certaines requêtes, elle représente actuellement 15 % du travail mais va vers une généralisation.
Le référencement est en train de disparaitre et il faut ce préparer aujour’hui pour les mises à jours à venir !

Panda

Panda est intégré dans l’algorithme de base.

ADWORD

Les annonces payantes anciennement présents dans la partie droite de ses résultats de recherche de bureau sont supprimés et le nombre d’annonces our les requêtes les plus commerciales passent de 3 à 4.

AMP

Pour une amélioration du mobile

ipsum nunc libero in neque. Aenean Praesent lectus ut